HOME_PAGE_EYRIER_MAI_2017.jpg

Alpes de Haute-Provence : Hygreen, un projet qui divise les candidats à la mairie de Manosque

Alpes de Haute-Provence : Le débat pour les municipales à Manosque a été marqué par plusieurs dossiers qui sont venus dans les discussions : le centre-ville bien-sûr, mais aussi la sécurité et la vidéosurveillance... mais également le développement durable. Et au coeur des préoccupations, les cinq têtes de listes ont donné leur avis sur le projet Hygreen... Un projet d'envergure internationale qui concerne l'ensemble de l'agglomération manosquine. C'est un projet de près d'un milliard d'euros pour la production d'énergie à base d'hydrogène. Ce projet pourrait à terme créer un millier d'emplois dans le secteur.. Mais les candidats, à l'exception d'Armel Le Hen qui porte ce projet au niveau de l'agglomération, se sont montrés prudent sur ce dossier. Ils regrettent dans l'ensemble un manque de transparence sur ce projet.

 

Un débat à retrouver en intégralité sur D!CI TV et dici.fr et en rediffusion sur D!CI TV ce jeudi à 13 heures, samedi à 21h30 et dimanche à 14 heures…

 

Pour rappel concernant Manosque :

Nombre d’habitants : 21 672 personnes en 2019 (16 281 habitants en 1968). C'est la ville la plus peuplée des Alpes de Haute-Provence

Communauté d’agglomération Durance-Lubéron-Verdon ( 62 000 habitants 40 % de la population du 04) 25 communes.

Endettement : Encours de la dette au 31/12/2018, 23 millions d’Euros soit 1029 euros par habitants (moyenne de la strate 1036 euros). En 2014 l’encours de la dette était de 32 millions d’euros soit 1392 euros par habitant.
Fiscalité : Taxe habitation 17,40 % (taux moyen de la strate 20,00%), Foncier bâti 27,96 % (taux moyen de la strate 23,19%) et foncier non bâti 64,99% (54,25 % pour le taux moyen de la strate).

Il est à noter que ces taux n’ont pas évolué durant le mandat.

Le maire sortant : en 2014 Bernard Jeanmet-Péralta avait été élu au premier tour avec 51,25 % des suffrages. Le taux de participation au scrutin était de 56,76 % (62,13 % au niveau national).

Les listes en présence : le climat est tendu. Le maire sortant, qui ne repart pas, a désigné l’un de ses adjoints pour lui succéder, Armel Le Hen (qui a déclaré dernièrement qu’il n’était pas son dauphin). Un état de fait qui a créé des dissensions, avec deux listes placées dans les mêmes valeurs, celle de Camille Galtier renforcée par Pascal Antiq et celle de Laurent Raymondo. A côté de ces trois listes, une autre marquée à gauche, un collectif emmenée par Patrick Garnon, Demain Manosque, et enfin une 5ème liste plus à droite portée par Christian Girard , secrétaire départemental 04 du Rassemblement National.

Les programmes :

- Armel Le Hen conduira la liste « Vivons Manosque Autrement » . Il développe 3 axes, Environnement, Sécurité , qualité de vie et Solidarité. Il a mis l’humain au cœur de son projet.

- Patrick Garnon conduira la liste « Demain Manosque ». Cette liste est résolument ancrée à gauche. Elle milite pour une ville sociale, écologique et solidaire. Elle rassemble toutes les forces de gauche

- Camille Galtier conduira la liste « Manosque Notre Parti ». Sa ligne conductrice durant la totalité du mandat sera « Exemplarité, Transparence et Proximité »

- Laurent Raymondo conduira la liste « Manosque c’est vous ». Son équipe développe plusieurs thèmes, Accompagner (enfance, jeunesse, éducation), Améliorer (notre qualité de vie quotidienne), Dynamiser (notre cœur de ville et l’économie locale), Préserver (notre environnement, notre biodiversité), Respirer (sports, loisirs), Animer (vie associative, arts, culture, traditions, fêtes événements).

- Christian Girard conduira la liste « Choisir Manosque ». Il dénonce la situation dégradée de la ville et notamment du centre ville. Il met en avant le développement de la délinquance et milite pour un renforcement des mesures de sécurité.

 

Hygh-hygh-hygh
débat
municipales2020
Manosque
Alpes de Haute-Provence