Serre che

Hautes-Alpes / Gap : l'enquête sur la disparition de Gaël confiée à la gendarmerie

L'enquête sur la disparition du jeune Gaël a été confiée ce jeudi à la gendarmerie par le parquet. Depuis dimanche dernier, jour du signalement de sa disparition vers Charance, c'était la police qui effectuait les recherches et menait l'enquête. Après une forte mobilisation sur le terrain à Charance dimanche et lundi dernier, assistés des militaires du 4RC et de nombreux bénévoles et agents municipaux, les Gapençais se sont emparés des recherches depuis, à Laye ou encore Rabou, dans le Gapençais.

Le procureur de la République Florent Crouhy a expliqué son choix pour élargir les recherches et mobiliser un plus grand nombre d'enquêteurs. Cela permet une compétence non seulement de la compagnie de gendarmerie de Gap, de la brigade de recherches de gendarmerie de Gap et d'autres brigades du département, mais aussi d'autres unités ou services spécialisés de la région selon les besoins de l'enquête. Le procureur salue l'engagement et l'investissement exceptionnel et sans relâche dont ont fait preuve les fonctionnaires de police.

Pour l'heure ce jeudi soir, aucune nouvelle de Gaël Sandral, ce Gapençais de 16 ans porté disparu depuis dimanche dernier. Après de nouvelles battues organisées par des bénévoles ce mercredi, de nouvelles recherches ont eu lieu ce jeudi à Rabou, près du col de Manse et le long de la route forestière de l'Escout. 

Notez qu'une page Facebook et une adresse mail ont été créées pour retrouver Gaël. La page Facebook s'appelle : "Tous ensemble pour retrouver Gaël”  et l'adresse mail : retrouvonsgael05@gmail.com

Pour rappel, Gaël a quitté son domicile dans la nuit de samedi à dimanche entre 23 heures et 4 heures du matin. Il fait 1,80 mètre. Il est maigre. Il a les yeux bleus, et les cheveux châtains foncés. Il est habillé d’un survêtement bleus en bas de jogging, veste à capuche molletonné. Il n’a pas de bonnet, pas de manteau, pas de gants. Si vous avez la moindre information, il faut appeler le commissariat de Gap au 04 86 99 18 00 ou composer le 17. 

Passation
Hautes-Alpes