Serre che

Hautes-Alpes : 6 mois avec sursis pour avoir dégradé le radar de la Roche des Arnauds

Hautes-Alpes : Un Gapençais de 36 ans vient d'être condamné ce vendredi matin par le tribunal correctionnel de Gap à 6 mois de prison avec sursis pour s'en être pris à un radar automatique. Au cours de l'année 2019, de nombreux radars de vitesse installés dans le département des Hautes-Alpes ont fait l'objet de dégradations à répétition. Dès le mois de novembre 2019, le parquet de Gap a ouvert plusieurs enquêtes afin de tenter d'identifier et d'interpeller les auteurs de ces infractions. Le procureur de Gap Florent Crouhy explique que "compte tenu de l'augmentation significative des accidents de la circulation dans le département, en partie liées à des vitesses excessives, et d'un nombre de personnes tuées sur les routes trop important (18 personnes en 2019)", il a confié les enquêtes à la compagnie de gendarmerie de Gap et que des moyens importants ont été déployés. Ainsi, le 11 décembre dernier, une personne originaire de Gap et âgée de 36 ans a été interpellée en flagrant délit après avoir dégradé le radar de la Roche-des-Arnauds. Placé en garde à vue, il avait reconnu les faits et l'enquête a permis de déterminer qu'il avait également dégradé ce même radar le 7 novembre 2019. Déjà connu de la justice pour des faits d'autres natures commis avant 2012, le mis en cause a donc été condamné par le tribunal correctionnel de Gap à 6 mois d'emprisonnement avec sursis assortie de 70 heures de travail d'intérêt général a effectuer dans un délai de 18 mois, à des soins et à la réparation du dommage.

condamné
radar
Hautes-Alpes
L Roche des Arnauds