bannierre proman juin 2017

Arrêté anti-pesticides: le maire de Puy Saint-André espère dans une semaine une victoire face à l'Etat

C'est le maire de Puy Saint-André lui même qui donne des nouvelles ce son procès au TA de Marseille suite à son arrêté anti-pesticides

 

"Le procès s’est très bien passé. Nous avons formé un bon duo avec l’avocate du cabinet de Corinne Lepage. La présidente du tribunal a été très attentive et ouverte à nos arguments. 50 personnes étaient présentes dans la salle d’audience pour me soutenir.
Résultat dans une semaine.
Il va sans dire que si nous gagnons ce serait un gros événement...mais que l’Etat ne manquera pas de faire appel.
L’Etat n’a d’ailleurs pas pris la peine d’être présent ou de se faire représenter.
Quoi qu’il advienne, nous devions le faire pour prendre soin de la population et de nos agriculteurs.
La SNCF a respecté mon arrêté depuis septembre. Il serait dommageable que l’Etat réintroduise des pesticides que nous avons réussi à éradiquer avec un gros travail du conseil Municipal de Puy-Saint-André .
C’est le seul arrêté en France sur la totalité de la surface communale."

 

 
Gentil Coquelicot