HOME_PAGE_EYRIER_MAI_2017.jpg

Alpes du Sud/Coronavirus : ITER s'adapte face au covid-19, de l'organisation générale en passant par les salariés jusqu'aux convois

Ils sont d'habitude des milliers à faire marcher l'organisation Iter depuis Saint Paul lez Durance mais depuis quelques jours et le début du confinement ITER a aussi dû adapter son fonctionnement afin de ne pas mettre en danger les salariés qui travaillent sur le site, on écoute Robert Arnoux pour nous en dire plus : 

 

En tant qu'Organisation internationale et regroupant de nombreuses nationalités on est en droit de se demander si les salariés d'Iter qui nous viennent de chaque coin de globe n'auraient pas pu reprendre un vol pour retrouver de la famille ou tout simplement leur pays d'origine, mais ce n'est pas le cas, les salariés d'Iter ont désormais leur vie ici et la crainte du coronavirus ils l'affrontent depuis la France, comme nous l'explique Robert Arnoux : 

 

Régulièrement les convois ITER fascinent et mobilisent les voies de circulations pendant quelques nuits, et pour cause ce sont des pièces de plusieurs centaines de tonnes qui font le trajet depuis les différents pays partenaires jusqu'au site de St Paul Lez Durance. Alors hasard du calendrier le confinement a débuté juste au moment où plusieurs pièces importantes étaient en cours de livraison dont une qui est arrivée à Fos-sur-mer mais qui n'a pas pu faire la totalité du chemin pour le moment comment nous l’explique Robert Arnoux: 

 

Mais pas d'inquiétude à avoir cela ne freinera en rien l'avancée d' ITER car cette pièce ne devait pas être utilisée avant plusieurs mois.

ITER VS VIRUS
Alpes du Sud
coronavirus