bannierre proman juin 2017

Hautes-Alpes : une pétition pour que, comme Briançon, Gap éteigne les lumières la nuit

Une pétition pour que, comme Briançon, Gap éteigne les lumières la nuit a été lancée sur change.org  ICI

Le message   En France, l’éclairage public représente en moyenne 40% de la facture électrique des collectivités.
À ce jour, la seule raison donnée pour justifier le maintien de l’éclairage public durant la nuit est un sentiment d’insécurité ressenti par les habitants or la plupart des communes qui ont tenté l’expérience d’arrêter l’éclairage public ont démontré qu’aucune augmentation des délits avait été notable : les automobilistes ont tendance à ralentir et les effractions en tout genre ont, pour 80% d’entre elles, lieu en journée.
De plus, les conséquences de l’excès d’éclairage artificiel sont multiples : source de perturbations pour les écosystèmes et la santé humaine mais aussi gaspillage énergétique et économique considérable.
Au vu du confinement actuel, et dans le cadre de la lutte contre l’épidémie du covid-19, la non fréquentation de la ville durant la nuit a rendu l’éclairage public inutile.
Prenons l’exemple du maire de la ville de Veauche (Loire) qui, depuis lundi 6 avril, a décidé d’éteindre l’éclairage public de sa ville tous les soirs à partir de 21h afin de «mettre tout en œuvre pour faire appliquer les mesures de confinement» et «inciter les habitants de Veauche à rester chez eux pendant la nuit».
C’est donc pour des raisons écologiques, économiques et éthiques que nous demandons à éteindre partiellement ou dans sa totalité l’éclairage public de la ville de Gap.
Les habitants auront en prime la possibilité d’admirer le riche ciel étoilé observable dans notre département.
Évidemment, ce sujet peut faire l’objet d’une réflexion environnementale à plus long terme et la situation actuelle nous amène à constater que nous pouvons agir localement.
idée lumineuse