FOND_ECRAN_Komilfo_MARS_2017

Drôles de vies : Le jardinage dans sa parcelle éloignée du domicile sous conditions strictes édictées par la Préfecture des Hautes-Alpes

Propriétaires de jardins éloignés de votre domicile principal, sachez que la Préfecture des Hautes-Alpes a préconisé 1 heure de présence sur place dans un rayon de 1 kilomètre pour un déplacement bref, ce que vous devez d'ailleurs cocher sur l'attestation de déplacement dérogatoire, pour des semis, plantations, entretien et arrosage. Vous trouverez d'ailleurs ci-dessous le règlement complet de la Préfecture des Hautes-Alpes concernant ces parcelles. Exemple au Monêtier les Bains, dans la vallée de Serre Chevalier, où des parcelles se succèdent sur le parcours d'un torrent, bien pratique pour l'arrosage.

Règlement de la Préfecture des Hautes-Alpes en date du mercredi 22 avril ci-dessous :

• L’accès aux jardins limités en période de confinement L’approvisionnement en denrées alimentaires par le biais des jardins constitue un moyen d’alléger la fréquentation des commerces alimentaires, mais aussi d’assurer une source de nourriture saine et responsable. Il s’avère également être une nécessité économique pour bon nombre de foyers.

Dans cette période particulière, l’accès à des jardins éloignés du domicile est soumis à des règles strictes qu’il convient de respecter.

Ainsi, la récolte des fruits et légumes est assimilée à un achat de première nécessité. Les jardins sont donc accessibles à cette fin sans limitation de temps ni de distance, conformément à l’attestation de déplacement obligatoire.

En ce qui concerne les semis et plantations, l’arrosage et l’entretien, ils ne peuvent être autorisés que dans le cadre de la dérogation pour « déplacements brefs » dans la limite d’une heure par jour et d’un kilomètre autour de l’habitation.

Cette réglementation vise à conserver un respect du confinement, nécessaire à l’amélioration de la situation sanitaire.

Les contrôles se feront avec discernement, mais il ne pourra être toléré plus d’un aller-retour quotidien vers le jardin, dans lequel il ne sera possible de procéder qu’aux seules activités de jardinage au sens strict, à l’exclusion de toute pratique de loisir ou de restauration (barbecue, bain de soleil, jeux…).

Des mesures complémentaires d’organisation peuvent être prévues par les maires et, le cas échéant, les structures gestionnaires des jardins familiaux.

D!CI TV : jardin_éloigné_domicile_mesures_à_respecter from ALTO Dici Radio on Vimeo.

jardiner sous conditions
coronavirus
confinement
Hautes-Alpes
le Monêtier les Bains
Serre Chevalier