Serre che

Hautes-Alpes : le maire sortant de Veynes, René Moreau, répond aux accusations de son successeur

C'est une situation politique atypique que vit la ville de Veynes. Deux maires se font face : le maire sortant, René Moreau, qui ne se représentait pas, et le maire élu dès le 1er tour le 15 mars dernier, Christian Gilardeau. René Moreau soutenait la candidature de son adjointe et conseillère départementale Bernadette Saudemont. Christian Gilardeau représentait pour sa part une liste d'union de la gauche. Il a été élu dès le 1er tour malgré la présence de trois listes en lice. Depuis, l'ambiance n'est pas au beau fixe entre le maire sortant et le maire élu. Ce dernier s'estime mis systématiquement sur la touche. Il prend pour exemple la gestion de la crise, la réouverture des écoles, l'accompagnement des personnes âgées et fragiles de la commune... La liste s'allonge des dossiers sur lesquels les deux hommes ne s'accordent pas. À tel point que Christian Gilardeau, qui pourtant doit être informé de toutes les décisions prises par le maire sortant, conformément au décret qui avait prorogé le mandat des maires sortants en raison de la crise, vient d'écrire un courrier aux Veynois dans lequel il explique la situation. Pour D!CI TV, Christian Gilardeau met les points sur les "i". Le maire sortant René Moreau, a répondu à son successeur mardi :  

droit de réponse
Hautes-Alpes
Veynes