Serre Che

Coronavirus : 1 nouveaux décès à l'hôpital de Digne les Bains

Et d'abord contrairement  à ce que les autorités ont indiqué hier, l'homme de 93 ans décédé ce week-end à l'hôpital de Digne les Bains n'était pas positif au Covid 19. Cette personne âgée résidente de l'Ehapd des Carmes d'Aiglun avait avait été hospitalisé en urgence à l'hôpital voisin. Si tout laissait à penser aux autorités qu'il s'agissait d'un cas de coronavirus, il n'en est rien précise l'établissement qui a appris ce matin qu'il était négatif au dépistage qui avait été réalisé lors de son admission au centre hospitalier.

L'Ehapd d'Aiglun précise d'ailleurs, qu'après les dépistages, il n'y a aucun cas positif dans son établissement. Cela porte dont à 36 le nombre de personnes décédées du Covid dans les Alpes du Sud , 18 dans les Hautes-Alpes, 18 dans les Alpes de Haute-Provence.

En revanche on déplore le décès ce week-end d'une ne dame de 50 ans qui était par ailleurs victime d'une grave maladie. Cela porte à 37 le nombre dé décès dans les Alpes du Sud.

 

Des chiffres qui interpellent

Les Français se sont habitués à prendre connaissance tous les soirs des derniers chiffres concernant les ravages occasionnés par le Covid 19 comme ci-dessous

Ce rituel que d'aucuns ont jugé macabre au fil des jours et des contenus des journaux télévisés qui s'évertuent à décortiquer les courbes et les pourcentages, n'a pas fini d'occasionner des débats. Surtout lorsque l'on prend désormais connaissance des statistiques rendues publiques il y a quelques heures par le très officiel INSEE comme l'a analysé Jean Beveraggi.

Des chiffres qui ne vont pas manquer de faire réagir dans les Alpes du Sud les représentants de la classe politique mais aussi et peut être surtout, ceux du monde économique.

Car que disent ces chiffres: tout simplement, que durant la période de pleine épidémie du 1er mars au 4 mai exactement-le nombre de décès dans le 05 et le 04 a connu une baisse. Et même une baisse significative dans les Hautes Alpes puisque de -13,5 % !

Durant cette période, toutes formes confondues, ce sont 231 personnes qui sont décédées dans le 05 soit 36 décés de moins que pour la même période en 2019.

Dans le 04, cette baisse est plus légère (-0,6 %) avec quelques 326 décès enregistrés. Ce qui demeure remarquable eu égard à la pandémie et aux nouvelles alarmantes émanant de plusieurs EPHAD. 

Reste à savoir ce que cela aurait donné sans le confinement et c'est peut-être bien là que réside toute la question.

 

Le point complet

La pandémie de Covid-19 a fait au moins 312.000 morts dans le monde depuis son apparition en décembre en Chine continentale, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles ce dimanche. Plus de 4.647.980 cas d'infection ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie. Parmi ces cas, au moins 1.656.100 individus contaminés sont aujourd'hui considérés comme guéris.

En France

483 décès supplémentaires ont été recensés ces dernières 24 heures en France, indique la DGS ce soir, portant le nombre total à 28.108 morts depuis le début de l'épidémie. Ce nombre important est lié aux corrections des données des Ehpad. Dans le détail, 17.466 décès ont été enregistrés dans les hôpitaux et 10.642 décès dans les établissements sociaux et médicosociaux, les Ehpad.

19.361 personnes sont actuellement hospitalisées, avec 152 nouvelles admissions depuis hier. 2.087 patients sont actuellement admis en réanimation mais la baisse se poursuit, avec 45 malades en moins par rapport à hier.

Les quelque 400 salariés d'un abattoir de Fleury-lès-Aubrais, dans le Loiret, où un "cluster" de 34 cas confirmés de covid a été mis au jour samedi sans cas grave, subiront un dépistage d'ici à mardi, a annoncé l'Agence régionale de santé (ARS). "Compte tenu de l'importance de la circulation du virus" dans l'abattoir, l'ARS de Centre-Val de Loire a décidé de "procéder au dépistage de l'ensemble des salariés de l'entreprise au-delà de la seule unité de découpe qui était l'objet des investigations premières", a déclaré dimanche Laurent Habert, directeur général de l'ARS Centre-Val de Loire, lors d'une conférence de presse. Ce dépistage, qualifié "d'assez considérable", organisé jusqu'à mardi grâce aux unités mobiles du CHR d'Orléans, "va permettre de faire un état des lieux exhaustif et précis de la présence et de la circulation du virus au sein de l'entreprise", selon le directeur de l'ARS.

Loiret, Côte-d'Armor, Vendée... En un peu plus d'une semaine, déjà trois abattoirs français ont été le foyer de nouvelles contaminations au coronavirus. D'autres clusters similaires sont apparus dans des pays étrangers.

 

En Italie

Amélioration aussi en Italie qui a recensé 145 décès supplémentaires ces dernières 24 heures, le chiffre le plus bas depuis le 9 mars, a annoncé la Protection civile. Le pays dénombre désormais 31.908 morts depuis l'apparition de l'épidémie sur son territoire le 21 février. 

Les commerces, restaurants et salons de coiffure doivent rouvrir demain en Italie, après plus de deux mois de fermeture. 

En Espagne

L'Espagne a recensé 87 morts du coronavirus en 24 heures, passant sous la barre des 100 décès pour la première fois en deux mois, selon le dernier bilan du ministère de la Santé. "Nous sommes pour la première fois depuis longtemps sous les 100, ce qui est une bonne nouvelle", a salué le directeur du Centre d'urgences sanitaires, Fernando Simon. 

Demain, le déconfinement amorcé il y a une semaine doit être élargi dans le pays, sauf pour Madrid et Barcelone, toujours exclues de cette réouverture. Le pays reste néanmoins l'un des plus touchés au monde par la pandémie qui dénombre désormais 27.650 morts.

 

 

 

Dans la région Sud /Provence-Alpes-Côte d’Azur: la situation s’améliore de jour en jour. On enregistre toutefois 4 décès supplémentaire sur les dernières 24 heures :  840 personnes qui ont perdu la vie des suites du Covid19

1 128 personnes positives au Covid-19 sont hospitalisées (+1 seulement  par rapport au dernier bilan)

121 personnes sont en réanimation (-1 par rapport au dernier bilan) ;

Il y a 1813 cas positifs chez les résidents des Ehpad de la région dont 491 hospitalisés et 465 décès de résidents d'Ehpad depuis le début

 

Dans les Alpes du Sud, la situation est stable. Il n’y a plus que 49 personnes hospitalisés à Gap, Digne, Briançon et Manosque dont 3 en réanimation et 36 décès sont à déplorer depuis le début de la pandémie.

Dans les Hautes-Alpes, 29 personnes sont hospitalisées, c’est trois de moins en 24 heures, dont deux en réanimation. 18 personnes ont perdu la vie toutefois à cause du Covid19 depuis le début de la pandémie.

 

Dans les Alpes de Haute-Provence, 20 personnes sont hospitalisées dont une seule en réanimation mais nous avons donc appris ce dimanche le décès  d'une dame de 50 ans qui était par ailleurs victime d'une grave maladie.

Selon nos informations, ce sont donc  18 habitants des Alpes de Haute-Provence ont trouvé la mort après avoir été atteints par le virus en prenant en compte le cas des deux sisteronaises décédées au début de la pandémie, l'une à Laragne, l'autre à l'hôpital de Gap et le décès d'un habitant de Volonne âgé de 87 ans à l'hôpital de Gap cette fin de semaine.

 

S'agissant de la situation dans les Ehpad dans les deux départements, le nombre de résidents hospitalisés est encore important mais stable

Dans le 04, les chiffres de l'ARS indiquent 21 résidents touchés par le Covid-19  dont 7 hospitalisés et malheureusement déjà 5 décès à banon et 2 au SSR Jean Giono de Manosque.

Malgré les nombreux tests, aucun nouveau cas chez les résidents n'a été détecté depuis le 28 avril

Dans les Ehpads des Hautes-Alpes c'est plus compliqué et  en prenant en compte la situation à l' L’Étoile des neiges où il y a déjà eu 6 décès

Une nouvelle campagne de dépistage des personnels de l’EHPAD de l’Etoile des Neiges (rattaché au CH des Escartons de Briançon) a été d'ailleurs organisée le 06 mai en lien avec l’ARS.

Tous les professionnels testés sont négatifs. Les 11 professionnels testés positifs lors de la précédente campagne (fin avril), sont confinés à leur domicile et leur suivi est organisé.

Pour les résidents nous sommes toujours à ce jour à 25 cas positifs recensés depuis le début l’épidémie. 16 résidents sont hospitalisés 13 sont en SSR et 6 sont décédés.

 

 

 

 

pandémie