inter tallard

Coronavirus : plusieurs grandes enseignes en difficulté dans les Alpes du Sud

Elles sont menacées de fermeture... La crise sanitaire et l'arrêt de l'activité économique ont fait de nombreuses victimes sur le territoire national. Depuis ces derniers mois, plusieurs grandes enseignes sont en grandes difficultés dans les Alpes du Sud. Des difficultés qui se sont fortement accentuées avec la mise en place du confinement au mois de mars dernier. Aujourd'hui, "La Halle" est menacée de disparition. La marque a été placée en redressement judiciaire le 2 juin dernier. Elle doit désormais trouver un repreneur au plus vite pour tenter de sauver son activité et ses salariés. Dans la région PACA, 18 magasins pourraient donc fermer leurs portes. Une décision doit être annoncée le 29 juin prochain par le tribunal de commerce de Paris. 

Autre enseigne durement touchée... Camaïeu. L'entreprise de prêt-à-porter a indiqué avoir été placée en redressement judiciaire. Il en est de même pour l'enseigne de mode masculine "Célio". La marque a demandé, en début de semaine, un placement sous procédure de sauvegarde après avoir été confrontée à une crise de trésorerie. 

Une situation qui pose évidemment beaucoup de questions à Gap, Digne-les-Bains et Manosque où ces enseignes sont implantées. Pour les Dignois, il s'agit d'une véritable tragédie :

Notez que pour l'instant, cela ne change rien pour les employés. Il faudra voir l'évolution de la situation d'ici les prochaines semaines. Aujourd'hui, "la Halle" représente 3 000 salariés en France et "Camaïeu" près 3 900. La marque "Célio" compte elle pas moins de 4000 personnes dans le monde.

victimes
crise sanitaire
Alpes du Sud
enseignes