Serre che

Les Mées : L'ancien patron condamné à 1 an de prison ferme après qu'une employée a eu la main broyée

Alpes de Haute-Provence : Il était le patron (avec sa soeur) d'une PME rayonnante, installée aux Mées. Philippe Gabanou, 44 ans, était le directeur général de Midi Charcuterie, en charge de la production. Le tribunal judiciaire de Digne-les-Bains vient de le condamner lourdement à une peine d'un an de prison ferme et 10 000 euros d'amende. L'entreprise a pour sa part été condamnée à 20 000 euros d'amende. Il était poursuivi pour négligences après qu'une employée intérimaire a eu la main broyée par une lame, il y a tout juste 2 ans, le 27 juin 2018. La machine a trancher le jambon s'était remise en marche alors que l'employée voulait la débourrer, mais le responsable avait désactivé la sécurité, comme l'a avoué à la barre le prévenu. Philippe Gabanou qui a exprimé ses regrets devant le tribunal. Notez que Philippe Gabanou a été depuis licencié de l'entreprise familiale qu'il avait hérité avec sa soeur en 2013 , eux qui étaient les deux héritiers de Gilbert Gabanou, fondateur de Midi Charcuterie.

 

Source : Le Dauphiné Libéré

à l'amende
justice
Les Mées
digne