Les grands bains

Hautes-Alpes : Joël Giraud rattrapé par les médias sur ses propos sur les chemtrails !

Hautes-Alpes : Le nouveau secrétaire d'État à la ruralité Joël Giraud rattrapé par ses propos sur les chemtrails... Il y a 7 ans de cela, le député de la seconde circonscription des Hautes-Alpes avait demandé une enquête à l'Assemblée nationale sur les chemtrails.  Libération et Marianne ont notamment relevé que le nouveau membre du gouvernement Castex s’était, lorsqu’il était député membre du Parti radical de gauche, publiquement interrogé sur le phénomène de “chemtrails”, ces traînées d’avions que certains pensent chargées de produits chimiques en tout genre. Une des théories complotistes les plus répandues dans le monde. “Certains émettent l’hypothèse qu’il s’agirait là d’épandage de produits chimiques provoquant d’ailleurs des maladies respiratoires chez les populations survolées et que les appareils concernés sont des avions militaires sans aucune identification possible, écartant ainsi la piste des appareils civils qui ne seraient donc pas concernés par ces traces”, s’inquiétait par exemple Joël Giraud en 2013, dans une question écrite au ministre de l’Écologie de l’époque, le socialiste Philippe Martin. Avant d’aller un peu plus loin dans une interview à StreetPress la même année: “J’habite les Alpes et j’ai souvent remarqué ces traînées. Il y a quelques avions de ligne qui passent dans le secteur, mais leurs traînées disparaissent immédiatement”, expliquait celui qui était encore député des Hautes-Alpes. Et de poursuivre: “par contre il y a d’autres traînées, persistantes, et je ne vois pas quelle peut être leur origine puisque je ne vois pas d’avions quand elles se produisent! C’est bizarre, ce sont des formations de nuages, qui en plus, quadrillent le ciel de façon régulière. Les quadrillages qu’on trouve sur les grillés aux pommes dans les boulangeries ne doivent pas se reproduire dans le ciel!” Dans la même interview, le désormais nouveau secrétaire d’État précisait n’avoir “jamais peur de passer pour un rigolo.” Et ce même si les théories qu’il encourage sont démenties par la science. Car, comme l’indiquait la réponse du ministère de l’Écologie en 2014, relayée aujourd’hui par Marianne, les “traînées blanches visibles dans le ciel après le passage des avions correspondent à une condensation de l’eau de l’atmosphère en cristaux autour des émissions normales de l’avion.” La lettre précisant au passage que ces émissions “ne sont pas nocives pour la santé.”

 

complotistes
Joël Giraud
Hautes-Alpes