bannierre proman

Oraison : "on fait au mieux pour que ce soit réglé rapidement" la réaction du maire suite à la fermeture de deux classes après un cas de covid-19

Nouveau cas de covid-19 dans une école et nouvelle fermeture en conséquence... Cette fois-ci c'est la commune d'Oraison qui doit gérer la situation. Un élève de l'école annexe Lucienne Chailan a été diagnostiqué positif à la covid-19, le facteur "chance" (si on peut dire) pour cette situation c'est que l'annexe ne compte que deux classes de CM2, soit une cinquantaine d'élèves, et que l'enfant porteur du coronavirus n'a été présent qu'une seule journée dans l'établissement. Néanmoins ce mercredi soir l'inspecteur académique a pris la décision sans en informer le maire de fermer les deux classes, une décision qui laisse les parents dans une situation particulièrement délicate et le maire Benoit Gauvan n'a pas eu d'autre choix que de faire face à la situation en étant prévenu en même temps que les parents soit au dernier moment, on retrouve Laurie Charrié avec le maire d'Oraison : 

Message du maire de la Ville d’Oraison

L’inspection académique a pris hier la décision de fermer les deux classes de l’école élémentaire Lucienne Chailan (l’Annexe). Les parents concernés ont été prévenus par mail en fin d’après-midi par la directrice de l’école élémentaire.
En effet, un enfant a été testé positif au COVID dans cet établissement.
Il s’agit d’un enfant, présent le jour de la rentrée, le mardi 1er septembre, qui a été confiné dès le début de la suspicion. Il n’a fréquenté ni la cantine, ni le périscolaire, pas plus que les autres structures municipales-piscine, stade, gymnase...
Depuis que son cas a été déclaré, l’ARS a fait son travail de recherche des «cas contacts», avec les éléments transmis par la directrice de l’école. Toutes ces familles seront contactées directement par l’ARS. 
Les deux classes ont été fermées pour une durée indéterminée. Nous sommes en contact constant avec les autorités de l’Etat.
Je sais et j’entends l’inquiétude des parents, mais sachons raison garder pour affronter ces situations inédites et compliquées pour tout le monde. 
Je vous tiendrai au courant de l’évolution de la situation. 
En attendant, continuons à appliquer les gestes barrière et à protéger les personnes les plus fragiles. Nous aurons malheureusement à vivre encore longtemps avec ce virus et il va nous falloir rester vigilants et responsables. 
Prenez bien soin de vous et de vos proches.
 
Benoit Gauvan

sans prévenir
Covid
ecole
oraison
akpes de Haute-provence