HOME_PAGE_EYRIER_MAI_2017.jpg

Hautes-Alpes : faire évoluer la législation pour éviter que les loups soit tués en toute "discrétion"

C’est un secret de polichinelle et même si personne ne le dira publiquement, régulièrement des loups sont abattus dans nos vallées pour prévenir les attaques de troupeau par des éleveurs ou amis d’éleveurs ou amis des amis d’éleveurs exaspérés par la situation. Interrogé sur ce contexte le président de la fédération départementale de chasse des Hautes-Alpes redit sa fermeté contre le braconnage pour lequel la fédération se porte systématiquement partie civile mais, concomitamment, ils appellent à ce que la législation et les autorisations de tir évoluent rapidement y compris dans l’enceinte des parcs nationaux.

Max Mercurio au micro de Jean-Marc Passeron :

Loup y es-tu ?
Hautes-Alpes