FOND_ECRAN_Komilfo_MARS_2017

Hautes-Alpes : trois jeunes filles à l'origine des dégradations et profanations aux Vigneaux

Trois jeunes mineures à l'origine des dégradations et profanations sur le monument aux morts et l'église des Vigneaux, près de l'Argentière La Bessée, identifiées après enquête. Agées de 11 et 12 ans, ces trois jeunes filles se sont dénoncées à leurs parents puis à la gendarmerie. Elle ont avoué avoir commis une bêtise et n'ont pas mesurée la gravité de leur acte. Elles ont procédé au nettoyage des inscriptions avec leurs parents, inscriptions réalisées à l'aide de fleurs situées dans un bac à proximité, frottées sur le mur et le monument.

Le parquet de Gap va privilégier une réponse pénale éducative et pédagogique en lien avec la protection judiciaire de la jeune.

Rappel des faits :

Des profanations sur le monument aux morts et l'église des Vigneaux, près de L'Argentière La Bessée. La découverte a été faite ce jeudi matin par des habitants, qui ont prévenu la municipalité. Sur le monument aux morts, tous les noms ont été barrés. Enfin, de chaque côté du porche de l'église, deux sexes ont été peints. A notre micro, le maire de la commune, Gilles Pierre, a dénoncé ces actes de vandalisme répétés. Exaspéré, il a décidé de porter plainte :

dénoncées
Hautes-Alpes