HOME_PAGE_EYRIER_MAI_2017.jpg

Hautes-Alpes : C'est fait, la ligne aérienne 225 000 Volts de la Haute-Durance est mise en service

C'est un événement : la ligne aérienne 225 000 Volts entre l'Argentière et le barrage de Serre Ponçon a été mise en service. La 1ère étape de la rénovation et de la sécurisation de la desserte électrique du Nord du Département sera suivie dans les semaines qui viennent du début du démontage des pilonnes devenus inutiles. Le chantier le plus important du début du 21ème Siècle dans le département marqué par un strict respect de l'environnement.

On rejoint dans le studio de D!CIDEUR Jean-Marc Passeron avec Jean Philippe Bonnet, délégué régional RTE Méditerranée et Philippe Martin, directeur du programme Haute Durance. 

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Le programme de rénovation du réseau électrique en Haute-Durance franchit une étape clé avec la mise en service d’une nouvelle ligne entre Serre-Ponçon et l’Argentière
Une nouvelle ligne aérienne à 225 000 volts entre Serre-Ponçon et l’Argentière vient d’être mise en service par RTE. Etape clé de la rénovation du réseau de la Haute-Durance, ce nouvel équipement offre à l’électricité un chemin entièrement rénové du lac de Serre-Ponçon jusqu’à Serre-Chevalier. RTE va pouvoir engager cet automne une vague de démontage des anciens pylônes, au sud de Briançon et entre Gap et Embrun.
Depuis plusieurs années, RTE a engagé un vaste programme de rénovation du réseau électrique de la Haute-Durance. Trois étapes avaient déjà été franchies respectivement en 2016, 2018 et 2019 avec les mises en service des lignes à 63 000 volts entre Briançon et le Monêtier-les-Bains, puis entre l’Argentière-la-Bessée et Briançon et enfin entre l’Argentière et le Monêtier-les-Bains.

Entre les postes électriques de Serre-Ponçon et de l’Argentière, l’électricité circule désormais sur une nouvelle ligne aérienne à 225 000 volts de près de 58 km. A l’Argentière, elle rejoint le réseau à 63 000 volts rénové à travers un nouveau transformateur. Ce transformateur avait été assemblé sur place compte tenu des difficultés d’acheminement d’un tel équipement, une démarche inédite en Europe.

La Haute-Durance dispose ainsi d’un premier chemin électrique entièrement rénové depuis le lac de Serre-Ponçon jusqu’à Serre-Chevalier. La sécurisation de l’alimentation électrique ne sera toutefois complète qu’avec la dernière étape de rénovation, consistant à mettre en service en 2021 le nouveau poste électrique de Pralong à Embrun. Il sera alimenté par une deuxième ligne à 225 000 volts depuis Gap dont les travaux sont achevés.

D’ores et déjà, cette première étape permet à RTE de poursuivre l’opération de démontage des lignes aériennes existantes. Près de 50% des anciens pylônes seront supprimés d’ici la fin 2020. Dès cet automne, l’ancienne ligne à 150 000 volts au sud de Briançon ainsi que la ligne à 63 0000 volts entre Gap et Embrun seront démontées, soit au total 70 km de lignes.

Une fois achevé, ce programme de rénovation permettra de sécuriser durablement l’alimentation électrique des Hautes-Alpes et de démonter 200 kilomètres de liaisons aériennes
situées à proximité de 600 habitations ou aux abords de sites remarquables (lac de Serre Ponçon, fort de Mont-Dauphin, cols du Lautaret et du Galibier)

.RTE, Réseau de Transport d’Électricité, est une entreprise de service. Notre mission fondamentale est d’assurer à tous nos clients l’accès à une alimentation électrique économique, sûre et propre. RTE connecte ses clients par une infrastructure adaptée et leur fournit tous les outils et services qui leur permettent d’en tirer parti pour répondre à leurs besoins, dans un souci d’efficacité économique, de respect de l’environnement et de sécurité d’approvisionnement en énergie. À cet effet, RTE exploite, maintient et développe le réseau à haute et très haute tension. Il est le garant du bon fonctionnement et de la sûreté du système électrique. RTE achemine l’électricité entre les fournisseurs d’électricité (français et européens) et les consommateurs, qu’ils soient distributeurs d’électricité ou industriels directement raccordés au réseau de transport. 105 000 km de lignes comprises entre 63 000 et 400 000 volts et 50 lignes transfrontalières connectent le réseau français à 33 pays européens, offrant ainsi des opportunités d’échanges d’électricité essentiels pour l’optimisation économique du système électrique. RTE emploie 8 500 salariés

concret