bannierre proman

Hautes-Alpes : Une enseignante écrit un essai sur le roman de sanatorium, une autre idée du confinement un siècle plus tard

Une centaine d'années après l'épidémie de tuberculose, nous en vivons une nouvelle, celle bien sûr de la Covid 19. Claire Augereau, enseignante à Annecy, en a fait le rapprochement, toutefois le confinement était totalement différent, en sanatorium, de nombreux ouvrages en ont été inspirés, dont son essai sur le roman de sanatorium "Homo Immobilis" aux éditions Transhumances du Rosier sur la commune de Val des Prés dans la vallée de la Clarée, ou comment se passent les journées d'un homme immobile 6 heures par jour : ses projets, lorsqu'il découvre sa maladie, sont anéantis, et il découvre la vie sous un autre jour. Il peut même rencontrer l'âme sœur en sanatorium lors de longs moments de cure, en contemplant le paysage de sa fenêtre, comme sur les hauteurs de Briançon avec beaucoup de précautions pour éloigner les tuberculeux des briançonnais, au début du XXème siècle. Son livre est disponible dans une trentaine de librairies haut-alpines ou sur le site de son éditeur ICI

D!CI TV : Claire Augereau a écrit un essai sur le roman de sanatorium from ALTO Dici Radio on Vimeo.

A découvrir
Hautes-Alpes
Briançonnais