FOND_ECRAN_Komilfo_MARS_2017

Région SUD - PACA : la réaction de Renaud Muselier après les annonces d'Emmanuel Macron

« Par les efforts considérables qui nous sont demandés, sortons-nous ensemble et au plus vite de cette situation désastreuse »

Par son intervention, le Président de la République a ouvert la voie à une nouvelle phase de la lutte contre le coronavirus. Avec le rétablissement de l’état d’urgence sanitaire et la mise en place d’un couvre-feu pour les zones d’alerte maximale, la lutte contre la pandémie prend naturellement une nouvelle dimension.

« Avec ces décisions, il présente une réalité désormais nationale : cette deuxième vague pandémique de COVID-19 n’est pas maîtrisée, et cela entraîne mécaniquement les efforts considérables qui sont demandés aux Français.

Ces efforts auront des conséquences majeures sur des pans entiers de la vie économique et sociale de notre pays.

Confrontés aux conséquences de la pandémie depuis maintenant 7 mois, il est de nouveau demandé à nos concitoyens des sacrifices majeurs et des renoncements aux libertés publiques historiques et jamais vues en temps de paix.

Ce soir, j’appelle néanmoins chacun à respecter ces mesures nouvelles. Lorsque quelqu’un se noie, il ne faut pas réfléchir : seul le sauvetage compte, peu importe les moyens. Mais il faut immédiatement fixer le cap : ces nouvelles restrictions vont créer de véritables poches de désespoir et de déshérence économique et sociale. Seule la sortie du tunnel implique qu’on y entre !

Nous n’avons pas le droit de perdre espoir. Si nous acceptons ces sacrifices ensemble, avec détermination, nous pourrons vivre des fêtes de Noël formidables, la décennie qui s’ouvrira en 2021 pourra démarrer avec confiance.

Seule la vie compte ! La vie de nos concitoyens face au COVID-19 bien sûr, mais aussi la vie économique de nos territoires, la vie sociale, intellectuelle de toutes les générations, sont toutes essentielles. Il faut pouvoir les retrouver au plus vite.

Dans ce combat qui s’ouvre, qui ne ressemble à aucun autre, nous n’avons pas une minute à perdre en procédures, en délais de validation, en querelles d’expert : seule l’action comptera, seuls les résultats pèseront, et toute usine à gaz est à proscrire.

J’engagerai dès demain au nom des Régions de France des discussions avec l’ensemble des membres du Gouvernement compétents pour aider nos concitoyens à affronter cette marée épidémique qui s’annonce » a déclaré Renaud MUSELIER, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Président de Régions de France.

recours
paca
muselier