FOND_ECRAN_Komilfo_MARS_2017

Hautes-Alpes : le Département soutient Roger Didier dans sa colère contre les travaux de la rocade de Gap

La rocade de Gap au coeur des débats cette semaine. Après le coup de colère du maire Roger Didier, c'est au tour du Département des Hautes-Alpes d'élever la voix. Les travaux prennent un retard conséquent, lié aux risques de glissement de terrain du Val de Bonne, et à la réalisation d'une nouvelle étude demandée par la DREAL, qui retarderait la livraison à 2024 au mieux. Le coût des travaux est logiquement passé de 36 millions d'euros à 56,3 ! Un coût supporté par l'Etat, la Région, la ville de Gap et le Département. Marcel Cannat, en charge du réseau routier, rejoint Roger Didier dans sa colère, en faisant le parallèle avec le Pas de l'Ours dans le Queyras : pour sensiblement 3 km, soit la même longueur que la rocade gapençaise, les travaux, en montagne, ont pris 3 ans :  

à l'unisson
Hautes-Alpes