bannierre proman

Hautes-Alpes : Mobilisation nationale, les coiffeurs demande une baisse de la TVA

C'est un véritable contre-coup post confinement. Les coiffeurs, connaissent une période de difficulté financière. S'il peuvent continuer à travailler, les mesures sanitaires contraignantes couplées à l'inquiétude d'une partie de leur clientèle, impactent durement leur chiffres d'affaires. Chantal Garcin, coiffeuse à Gap et président de la Chambre de métiers et de l'artisanat 05, est catégorique. L'état doit baisser la TVA de 20% à 10% pour soutenir le secteur :

A rebrousse-poil
TVA
Gap