bannierre proman

Alpes de Haute-Provence : réouverture de l’unité Covid ce vendredi à l’hôpital de Manosque

La situation reste encore très compliquée pour les centres hospitaliers dans les Alpes de Haute-Provence. L’hôpital de Manosque a pris la décision de rouvrir son unité Covid dès ce vendredi. 10 lits supplémentaires seront destinés aux patients touchés par le virus. Franck Pouilly, le directeur du GHT 04, a indiqué fermer dès ce mercredi soir le service de médecine B à Manosque. Le service de soins de suite et de réadaptation à Forcalquier devrait fermer ses portes ce samedi. Plusieurs interventions chirurgicales ont, d’ores et déjà, été déprogrammées.

Les hôpitaux de Digne-les-Bains et Manosque sont toujours à la recherche d’infirmiers et d’aides-soignants. Pour l’heure, le service de réanimation n’a pas encore pu rouvrir dans la cité de Jean Giono. Il en est de même pour l’unité Covid à Digne-les-Bains. Elle devrait rouvrir la semaine prochaine en fonction du nombre de personnels.

Actuellement, 28 personnes sont hospitalisées dans le département. 14 sont présents à Manosque et 14 à Digne-les-Bains dont 4 ont été admises en réanimation.

Ce mercredi, les autorités ont constaté une très légère baisse du taux d’incidence. Il s’élevait à 134.39 pour 100 000 habitants. Pour rappel, 11 clusters ont été identifiés sur le territoire depuis ces dernières semaines. Le plus gros a été détecté, le 24 septembre dernier, à Notre-Dame-du-Bourg à Digne-les-Bains où près d’une quarantaine de résidents sur 56 avaient été testés positifs ainsi qu’une vingtaine de membres du personnel. Ce jeudi, la directrice de l’établissement nous a indiqué que la situation s’était stabilisée. 30 personnes sont, à présent, considérées comme guéries. 6 résidents sont, en revanche, toujours à l’isolement. Tous semblent désormais reprendre espoir. Les résidents recommencent à tour de rôle à prendre l’air. Les visites vont, elles aussi, petit à petit reprendre, mais toujours de manière extrêmement encadrée.

Rappelons que 9 décès sont survenus au sein de cet établissement.

A Champtercier, une vingtaine de résidents et quatre membres du personnel ont, eux aussi, été diagnostiqués positifs au virus au sein de l’Ehpad « Les Lavandines ». Les visites ont depuis été très restreintes. Notez que 5 cas ont été enregistrés à l’Ehpad de la Bréole également.

Depuis le début de la crise sanitaire, 30 personnes ont perdu la vie dans les Alpes de Haute-Provence.

compliqué
Recrutement
personnel
Covid
Alpes de Haute-Provence