OT Orcières

Hautes-Alpes : le refuge solidaire et la municipalité de Briançon s'entendent pour 6 mois de plus

La tension est retombée entre le maire de Briançon et le refuge solidaire. Alors que le refuge devait quitter ses locaux au 28 octobre, les solidaires ont obtenu un délai supplémentaire de 6 mois, en accord avec Arnaud Murgia. Le maire les laisse passer l'hiver au sec, dans l'ancienne caserne CRS, mais ils devront, selon leur accord, quitter les lieux d'eux-mêmes. "Je ne suis pas brutal", assure le maire, qui continuera de s'occuper de la question des hébergements d'urgence.

Entente
Hautes-Alpes