HOME_PAGE_EYRIER_MAI_2017.jpg

Hautes-Alpes : la tristesse du Barreau après l’assassinat d’une avocate en Lybie

Le Barreau des Hautes-Alpes fait part de son immense tristesse après l’assassinat de l’avocate libyenne Hanane al-Barassi, abattue dans sa voiture, ce mardi, en pleine rue à Benghazi.

Figure de la lutte contre les violences faites aux femmes, elle venait de diffuser une vidéo dénonçant des groupes armés proches de Khalifa Haftar, l’homme fort de l’Est, dans laquelle elle se disait menacée. 

Le Barreau des Hautes-Alpes dénonce également les faits qui se sont produits ce même jour à Douala (Cameroun), où des avocats ont été violentés par les forces de l’ordre au sein même d’une salle d’audience, alors qu’ils étaient venus apporter leur soutien à deux de leurs confrères incarcérés.

« Le Barreau des Hautes-Alpes affiche son soutien aux avocats qui peuvent être violentés, incarcérés et parfois même tués pour avoir le tort de vouloir exercer leur profession en toute indépendance et défendre les libertés », déclare le bâtonnier de l’ordre des avocats, Me Priscillia Botrel. « Nous assurons les proches de Me Al-Barassi et nos confrères lybiens de notre profonde tristesse et de notre soutien. »

dévasté
Hautes-Alpes