cci 05

Covid-19 : Une hécatombe dans les Alpes du Sud

Il faudra des mois voire des années pour savoir pourquoi nos départements sont si touchés par la deuxième vague de la pandémie. En partie épargnées aux printemps dernier, les Alpes du sud au sens des Hautes-Alpes et des Alpes de Haute-Provence subissent de plein fouet l'épidémie depuis le début du mois d'octobre. Le froid (pas si marqué)? les vacanciers (peu nombreux l'automne)?, la proximité de l'Italie ?(c'était évidement aussi le cas au printemps)... personne ne sait. 

En attendant les chiffres ont là et ils sont terribles: 152 morts à minima car au cœur de ce week-end tous les chiffres ne nous reviennent pas dont deux-tiers au moins depuis la mi octobre soit largement plus de 100 personnes. Des décès aussi bien dans les hôpitaux que dans le Ehapd avec des clusters de tous côtés: 66 dans les Hautes-Alpes et plus d'une trentaine dans les Alpes de Haute-Provence.

Chacun dans son entourage connaît à présent des personnes malades, hospitalisées ou décédées avec au bout le seul espoir que dans les jours qui viennent le confinement commence à porter ses fruits.

 

Dans le département des Hautes-Alpes:

On déplore 77 décès depuis mars, dont 52 sont survenus depuis la mi-octobre...on peut parler d'hécatombe.

Quant au printemps, lors de la première vague épidémique du Covid-19 le pic d’hospitalisation était à 55 personnes prises en charge simultanément au sein du Centre hospitalier intercommunal des Alpes du Sud, le Chicas de Gap, elles sont plus de 220 actuellement dont 23 personnes en réanimation. Conséquence un taux d'occupation des lits de réanimation de 77%.

Plus de malades et des indicateurs départementaux en hausse constante depuis la fin août.  À ce jour, le taux d’incidence départemental est à 649 pour 100 000 habitants. Le taux de positivité est à 30 % (29,5). Le département des Hautes-Alpes est le plus touché de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

On dénombre 66 clusters en cours dont un nouveau à la maison d'arrêt de Gap. Suite à un dépistage massif de tout le personne et tous les détenus,plusieurs cas positif ont été décelés dans le personnel ainsi que chez les détenus.

Dans les Alpes de Haute-Provence.

On dénombre malheureusement déjà 74 décès dont 44 à l’hôpital et 30 en Ehpad. Il faut malheureusement en effet ajouter au moins un de plus ce week-end à l'Ehpad de Valensole

La situation continue de se dégrader au fil des jours. Le taux d’incidence a désormais dépassé les 400 pour 100 000 habitants. Le taux de positivité se rapproche, lui, des 23%.

A ce jour, 11 personnes sont en réanimation, 6 à digne les Bains et 5 à Manosque. 43 personnes sont dans les sevices de mèdecine des hôpitaux et 71 dans les SSR  soit 125 personnes  hospitalisées dans le département Aujourd’hui, c’est toute l’offre hospitalière qui est en cours de réorganisation pour faire face à cette véritable flambée.

L’ARS 04 nous a indiqué que de nombreuses réunions ont eu lieu entre les établissements publics du GHT 04 et les établissements privés pour tenter d’augmenter la capacité des lits. Une capacité qui s’élève à présent à 170. 18 lits de réanimation sont également disponibles sur tout le territoire. Des services qui sont, eux, toujours sous très fortes tensions.

Pour ce qui est des clusters, ils sont toujours de plus en plus nombreux. Depuis ces dernières semaines, 35 ont été détectés dans les Alpes de Haute-Provence dont plusieurs au sein des Ehpad. Le point le plus préoccupant se situe aux « Lavandines » à Champtercier où 55 résidents et 31 membres du personnel ont été contaminés. 10 décès sont d’ores et déjà à déplorer.

A Oraison, situation inquiétante également puisque deux structures sont touchées de plein fouet. « Les Opalines » dénombre deux morts ainsi que 19 résidents et 13 salariés positifs. La maison de retraite « Les Tilleuls » comptabilise, elle, deux morts également. 39 résidents et 31 membres du personnels ont été diagnostiqués positifs à la Covid-19.

Du côté de Valensole, l’établissement « Le Valensolleilé » dénombre deux décès ainsi que 8 résidents et 11 membres du personnel positifs.

Dans le bassin Dignois, un cluster a émergé au sein de l’Ehpad de Thoard. Il en est de même à Volx ou encore à « L’Etoile de Haute-Provence » à Manosque.

En ce qui concerne le SSR des Carmes à Aiglun, le cluster est également toujours actif avec 25 patients et 8 employés positifs. Un établissement qui dénombre, lui, un décès.

 

 

hécatombe
Covid-19
Alpes de Haute-Provence