cci 05

Hautes-Alpes : Ouverture des commerces le 1er décembre coûte que coûte, la fédération des commerçants des Hautes-Alpes soutient le mouvement

Depuis vendredi, un mouvement de commerçants et de restaurateurs des Hautes-Alpes prône l'ouverture le 1er décembre peu importe les décisions du gouvernement et peu importe les sanctions. La fédération des Association de commerçants des Hautes-Alpes se joint à cet appel et soutient le mouvement. Trois manifestations contre les mesures de confinement pour les restaurateurs, commerces "non essentiels" vont avoir lieu ce vendredi à 10h à Gap, Briançon et Embrun. 

Le communiqué de la Fédération des commerçants des Hautes-Alpes : 

La Fédération des Associations de Commerçants des Hautes-Alpes vient en soutien au « Mouvement des Commerçants 05 » Les mesures de soutien mises en place par le Gouvernement ne sont pas suffisantes pour le commerce de proximité, la Fédération des Associations de Commerçants soutien la demande du « Mouvement des Commerçants 05 » pour une réouverture au 27 novembre. En effet, pour de nombre d’entre eux, ces aides ne suffisent pas, certains ont déjà baissé définitivement leurs rideaux et d’autres suivront si une réouverture rapide n’est pas accordée C’est pour cela que nous demandons au Premier Ministre de rouvrir, dès le 27 novembre, les commerces de proximité concernés par l’obligation de fermeture et ainsi donner de la visibilité aux entreprises Une réouverture à cette date, incluant un week-end et une journée d’opération commerciale internationale (Black Friday), apportera une bouffée d’air aux entrepreneurs. Les fêtes de fin d’année représentent jusqu’à 60% du chiffre d’affaires annuel des commerçants. Cette ressource colossale est indispensable à la survie du commerce de proximité que la Fédération des Associations de Commerçants a à cœur de soutenir tout au long de l’année, tout autant que les nombreux emplois générés. Par ailleurs, les différents outils numériques permettant un service alternatif comme le click and collect, drive, livraison, dont les commerçants tentent de se saisir ne sont actuellement pas des solutions suffisantes mais pourront être une opportunité d’augmenter le chiffre d’affaires de 5% à 10% en complément de l’activité en boutique. Ces solutions numériques actuellement déployées par un grand nombre de commerçants constituent néanmoins une stratégie incontournable sur le moyen et long terme.  Les commerçants, toutes tailles et tous secteurs, confondus sont prêts à rouvrir avec un renforcement des protocoles sanitaires si nécessaire.

La grogne monte