Serre Che

Alpes du sud : les étudiants infirmiers reprennent leur formation une victoire qui souligne aussi le besoin de renforcer le nombre de soignants

Le communiqué de la CGT :

En date du 16 novembre 2020, l’ARS PACA a pris la décision de manière unilatérale et non concertée 
de suspendre la formation des étudiants infirmiers 2ème année dans le cadre de la lutte contre la 
Covid, afin qu’ils puissent venir renforcer les équipes aides-soignantes dans les services.
Si nous comprenons et soutenons la demande de renfort des établissements de santé, il est 
inacceptable pour la CGT, que ce renfort repose sur des étudiants, en cours d’apprentissage, qui ont 
déjà vu leur 1er année de formation amputée de 10 semaines de stages, pour les mêmes raisons. 
C’est une « solution » de court terme. En effet, dans les prochains mois nous aurons besoin de renfort 
de personnels qualifiés. Prendre le risque de repousser l’accès au diplôme pour ces étudiants c’est réduire la possibilité de recrutement dans nos établissements dans les prochains mois.
Par ailleurs, cette décision intervient alors même que les indicateurs montrent un fléchissement dans le nombre de contamination. 
Depuis des années, la CGT dénonce le manque de personnel dans les établissements de santé et faire aujourd’hui peser ce manque sur la responsabilité des étudiants en grevant le futur est irresponsable, 
c’est pourquoi, la CGT a pris sa part dans le combat contre cette décision, à la demande des étudiants. 
Ils sont nos collègues de demain, et nous ne pouvons accepter que leur formation ne soit pas 
complète. 
Grâce à la mobilisation exemplaire des étudiants soutenue par notre organisation syndicale, l’ARS 
PACA, dans un communiqué de presse du 25 novembre 2020, abroge sa précédente décision : les étudiants retournent en formation dès le 30 novembre !!! C’est une belle victoire, la lutte paye !!!
Nous souhaitons une poursuite de formation plus sereine et de belles réussites aux étudiant-es !!!
Nous savons que nous les retrouverons dans les combats futurs, car ils ont su montrer que notre 
objectif commun est de bien soigner et dans de bonnes conditions !!!
Il est urgent que des postes soient créés dans les établissements, que le nombre de formations 
médicales et paramédicales soient augmentées et leur accès facilités notamment par la formation 
interne. 

A quand les renforts
cgt
Alpes de Haute-Provence
ifsi