inter tallard

Hautes-Alpes / Covid-19 : 141 décès dans le département en 2020, 176 hospitalisations en cours

La préfète des Hautes-Alpes Martine Clavel a tenu une conférence de presse ce vendredi matin à la suite des annonces présidentielles et gouvernementales de cette semaine. Si elle a rappelé les trois échéances du calendrier d'assouplissement du déconfinement, à compter de ce samedi pour la 1ère étape avec notamment la réouverture des petits commerces ou la limite rehaussée de déplacement pour prendre l'air à 20km et pendant 3h, c'était aussi l'occasion de faire un point sur ce mois de novembre confiné et les évolutions des données épidémiologiques. A ce stade, le taux d'incidence oscille autour des 300 pour 100 000 habitants, alors qu'il se trouvait au plus haut de la deuxième vague à 743 pour 100 000 habitants dans les Hautes-Alpes. Si la préfète s'est félicitée de ce constat et a salué les haut-alpins qui ont su en majorité respecter les règles pour en arriver là, elle rappelle que l'objectif est d'atteindre un seuil considéré comme acceptable de 50 pour 100 000 habitants. En effet, ce taux d'incidence reste le plus élevé de la Région Sud, tout en étant bien plus élevé que la moyenne nationale. En ce qui concerne le taux de positivité, il oscille autour des 20%, alors qu'il se trouvait plutôt autour de 30% au cœur de cette deuxième vague, allant même parfois jusqu'à 40%. La préfète a rappelé la nécessité de rester prudent malgré cette amélioration "fragile", pour éviter de revenir à des contraintes plus drastiques comme celles connues lors des deux confinements. 

On dénombre ce vendredi 176 hospitalisations en cours dans les Hautes-Alpes, parmi lesquelles 67 hospitalisations conventionnelles (un chiffre en baisse), 99 personnes en soins de suite (chiffre en hausse) et 10 personnes en réanimation. Il est à noter que 250 personnes hospitalisées ont pu rentrer chez elles. 

On déplore désormais 141 décès dans les Hautes-Alpes liés à la Covid-19 depuis le début de l'année, dont 91 à l'hôpital et 50 en Ehpad. 

Parmi les mesures annoncées lors de cette conférence de presse, le déploiement d'un dispositif de tests antigéniques rapides pour l'ensemble des personnels de l'éducation dans les Hautes-Alpes à compter de ce lundi. Des centres de dépistages seront mis en place notamment au collège Les Garcins à Briançon et au Lycée des Métiers d'Embrun pour que tous les membres du personnels des établissements scolaires qui en ont besoin puissent se faire dépister. Ce jeudi, on dénombre 9 personnes positives à la Covid-19 dans ces établissements et 18 personnes qui restent chez elles soit le temps d'être guéries du virus, soit en attente de résultats car elles sont cas contact. 

Ce point presse a aussi été l'occasion d'aborder les questions économiques, et notamment la situation des stations qui, comme vous le savez, pourront ouvrir à partir du 15 décembre, mais sans remontées mécaniques jusqu'au 20 janvier au moins. La préfète, si elle comprend les élus et les professionnels du secteur, ne croit pas à la possibilité d'une ouverture au 15 décembre comme cela a été demandé et revendiqué cette semaine, et indique que nous vivrons cette année "d'autres vacances d'hiver qu'habituellement", "il faut regarder au-delà de ces dates et trouver d'autres moyens d'attirer la clientèle dans nos vallées" a-t-elle conclu sur le sujet. 

Dans le détail, de nouvelles aides sont déployées pour les travailleurs précaires, et notamment les saisonniers. Une aide mensuelle de 900 euros sur la période de novembre 2020 à février 2021 est proposée pour les personnes qui n'auraient pas pu travailler à cause des règles sanitaires cet hiver, sous réserve qu'elles aient travaillé 60% du temps au cours de l'année 2020. Cette aide sera versée par Pôle Emploi tous les deux mois, sous réserve que les bénéficiaires n'aient pas trouvé de travail d'ici là sur cette période. Si c'est le cas, cette aide sera adaptée aux revenus du bénéficiaire. En ce qui concerne les foyers modestes, les bénéficiaires des minima sociaux percevront une aide de 150 euros, plus 100 euros pour chaque enfant à charge. Tous les jeunes de moins de 25 ans non étudiants recevront eux aussi une aide à hauteur de 150 euros. Notez enfin que les dispositifs d'aide aux entreprises sont renouvelés. Pour y accéder et en obtenir tous les détails, il faut se rendre à compter du 4 décembre sur le site du Ministère de l'Economie. 

Pas de mot
Hautes-Alpes