Résalp

 Hautes-Alpes : 10 000 ménages âgés vulnérables face aux dépenses de chauffage

L'Insee Provence-Alpes-Côte d'Azur a publié une étude réalisée en partenariat avec le Conseil départemental des Hautes-Alpes sur la vulnérabilité énergétique des Haut-Alpins.

En 2015, 20 500 ménages des Hautes-Alpes sont en situation de vulnérabilité énergétique : la dépense nécessaire pour chauffer convenablement leur logement représente plus de 8,2 % de leur revenu. Un ménage du département sur trois est ainsi concerné, une proportion deux fois plus forte que dans l’ensemble de la France. Le niveau des dépenses y est élevé en raison du climat rigoureux. Par rapport aux autres départements des Alpes, s’ajoute l’effet des revenus plus faibles des habitants.

Dans les Hautes-Alpes, les ménages âgés sont plus fréquemment touchés par la vulnérabilité énergétique que les autres. Près de 10 000 sont dans cette situation. Vivant fréquemment seuls dans des logements grands et anciens, ils doivent assumer des dépenses énergétiques élevées avec des revenus diminués. Ces situations sont fréquentes dans le nord et l’est du département.

vulnérabilité
Hautes-Alpes