Serre Che

Hautes-Alpes : Dans le Champsaur-Valgaudemar, les professionnels de santé vont se coordonner grâce à la 1ere CPTS de la région

C'est une bonne nouvelle pour les habitants du Champsaur-Valgaudemar, la première communauté professionnelle territoriale de Santé de la région va s'implanter dans le territoire. Actée par l'ARS PACA et la caisse d'assurance maladie de Gap (CPAM), cette communauté d'une vingtaine de médecins généralistes, spécialisés, aide-soignantes et pharmaciens a pour but de renforcer l'offre de soins dans un territoire qui a bien besoin de professionnels de santé. 

Le communiqué de la coordinatrice de la CPTS : 

"Ce lundi 7 décembre marquait l’officialisation de la première CPTS de la région PACA. Localisée au nord de Gap, sur le territoire des Vallées Champsaur Valgaudemar, cette communauté fédère une vingtaine de médecins généralistes et un réseau de pharmaciens, infirmières, aides à domicile, kinésithérapeutes, praticiens spécialistes, etc. Ensemble, ils agissent pour améliorer le parcours de soin des 11 000 habitants du territoire. Organisation sanitaire pendant la Covid19, lutte contre l’isolement des personnes âgées, prise en charge des afflux de patients en saison touristique, cette communauté permet de répondre aux besoins en santé bien spécifiques de son territoire. La première signature d’une CPTS dans la région PACA Ce lundi 7 décembre à la CPAM de Gap, étaient réunis le Directeur de l’ARS PACA, le Directeur de la CPAM pour signer avec le Dr. Emmanuel Filz, président de la CPTS, le tout premier « accord interprofessionnel pour la mise en place d’une Communauté Professionnelle Territoriale de Santé » en PACA. Cette signature entérine pour les 5 prochaines années, l’animation et la coordination de ce réseau hors norme d’acteurs de santé et permet la pérennisation des initiatives déjà existantes. A travers cette communauté, l’organisation de la santé à l’échelle du territoire des Vallées Champsaur Valgaudemar pourra répondre de manière encore plus adaptée aux besoins et aux réalités des habitants et de leurs soignants. Pour le Dr. Emmanuel Filz, président de la CPTS des Vallées Champsaur Valgaudemar : « Cette signature est l’aboutissement d’un long travail de concertation entre des acteurs de santé du territoire impliqués et soucieux d’une certaine qualité des soins et d’un service rendu à la population. Elle va nous permettre de soutenir et pérenniser cette envie de travailler ensemble, de façon coordonnée. » 2 Une organisation des soins au plus près des réalités du territoires et des besoins de ses habitants Une CPTS agit pour répondre aux besoins spécifiques d’un territoire et articule ses missions autour de trois grands objectifs : 1/ Améliorer et faciliter l’accès aux soins 2/ Fluidifier le parcours de soin entre les différents professionnels soignant 3/ Mener des actions de prévention Dans les Vallées Champsaur Valgaudemar, les médecins se sont organisés pour offrir des plages de soins non programmées adaptées au besoin de la population, notamment à l’afflux de patients en saison touristique, avec une spécificité de traumatologie liée aux activités de randonnée/ VTT l’été et de ski l’hiver. Par ailleurs, une convention sera prochainement signée avec les pompiers et le SAMU/centre 15 pour accueillir les patients victimes d’accident domestique ou de la voie publique dans les différents cabinets médicaux de notre CPTS afin de leur prodiguer les premiers soins, si leur cas le permet, et ainsi éviter des passages aux urgences inutiles. Autre exemple concret, grâce aux actions déjà menées par les professionnels de santé, le territoire a attiré plusieurs jeunes médecins ces dernières années : sur 20 généralistes, 13 ont moins de quarante ans. La CPTS permettra de poursuivre et de renforcer cette dynamique d’attractivité en offrant aux soignants des conditions d’exercice optimales. Le prochain objectif est aujourd’hui d’accueillir un chirurgien-dentiste dans la région. "L’étincelle de la COVID-19” “L’étincelle qui a sans doute concrétisé l’aboutissement de cette CPTS, c’est la COVID” affirme Dr. Marc Zecconi, membre de la CPTS et élu de l’URPS ML PACA. La crise sanitaire de ces derniers mois a en effet révélé la solidarité entre les professionnels de santé et l’efficacité de la mise en place d’un réseau fédérateur. Des solutions se sont immédiatement mises en place pour gérer au mieux la crise. On retiendra les tournées médicales renforcées dès mars 2020 et les échanges multipliés entre professionnels. Des étudiants ont également été mis à contribution pour assurer un suivi psychologique et médical par téléphone et téléconsultation auprès des patients chroniques pour éviter les ruptures de soins. Les professionnels de santé libéraux acteurs de l’organisation des soins de leur territoire La création d’une CTPS est l’initiative des médecins libéraux. « Avec cette CPTS, l’enjeu est que les soignants s’approprient leur propre projet de santé. Animer, structurer, monter un dossier pour une telle organisation demande beaucoup de temps. Et c’est pourquoi l’Union Régionale des Professionnels de Santé Médecins Libéraux a décidé de mettre à leur disposition des solutions pratiques et des conseils pour porter chaque projet pas à pas. » précise le Dr. Marc Zecconi. Laurent Saccomano, président de l’URPS ML PACA se félicite de cette première signature, qui ouvre la voie à de nouvelles créations dans les mois à venir : « Nous saluons cette première signature qui marque une étape charnière pour notre région. L’URPS ML PACA est engagée depuis la première heure pour favoriser et accélérer le déploiement de ces communautés. Un modèle d’organisation des soins qui doit devenir incontournable dans les années à venir. Ces communautés, qui permettent d’améliorer les conditions d’exercice, facilitent les échanges entre confrères, permettent de prendre en charge plus efficacement et plus rapidement les patients. Nous sommes fiers d’avoir pu accompagner et voir naître cette première communauté. »"

Oasis médical?