Serre Che

Hautes-Alpes : les militants de Génération Identitaire de la frontière relaxés

Les militants de Génération Identitaire qui avaient fait le "buzz" à la frontière Frano-Italienne à Montgenèvre et Névache ont été relaxés ce jour de toute poursuite par la cour d'appel de Grenoble.

Clément Gandelin, Romain Espino et Damien Lefèvre (dit Damien Rieu)  avaient été condamnés à 6 mois de prison ferme en août 2019 par le tribunal de Gap, pour "activités exercées dans des conditions de nature à créer dans l'esprit du public une confusion avec l'exercice d'une fonction publique".  

Ils avaient participé au blocage de la frontière franco-italienne au col de l'Échelle et empêché le passage de migrants entre le 22 avril et le 29 juin 2018 dans les Hautes-Alpes. Des patrouilles anti-migrants avaient également été organisées avec d'autres membres de l'association pour surveiller leur passage à la frontière franco-italienne du Briançonnais. Ils avaient  été condamnés, à l'époque, à 2000 € d'amende et privation des droits civils, civiques et familiaux pendant cinq ans. Le groupe Génération Identitaire devait s'acquitter d'une amende de 75 000 euros.

La cour d'appel de Grenoble a estimé que les éléments constitutifs de l'infraction 'étaient pas caractérisés, retenant "une action à visée médiatique et annoncée comme telle".

 

Ci joint : le communiqué

 

dans l'attente
Hautes-Alpes