Serre Che

Alpes de Haute-Provence : Les facteurs de Digne satisfaits d'avoir obtenus l'annulation des sanctions

Les facteurs de Digne satisfaits d'avoir obtenus gain de cause et l'annulation des sanctions

Le communiqué

Suite à la décision de la cour d’appel du 14 décembre 2020, LA POSTE, après une longue réflexion, annule les sanctions à l’encontre des facteurs de DIGNE et dans le même temps ne se pourvoit pas en cassation.
Au-delà de cette nouvelle qui démontre encore une fois cette volonté précipitée de répondre par la répression à toutes les formes d’expressions revendicatives des salariés.
C’est le droit qui l‘emporte sur le pouvoir inique des entreprises et c’est la victoire de la ténacité.
La Poste , au lieu d’opter pour une stratégie d’affrontement sur le plan juridique, devrait tenir
compte aujourd’hui du malaise social qui existe dans chaque service de LA POSTE et renouer
un dialogue social, qui a disparu, au gré des réorganisations passées aux forceps.
La CGT et les facteurs de Digne se réservent le droit de poursuivre en procédure LA POSTE
pour le caractère abusif de cette histoire qui a meurtri nombre de personnes.
Par ailleurs, la CGT appelle l’ensemble des facteurs , du département, tous les salariés des
bureaux de Poste à s’unir et à dire NON aux réorganisations que l’entreprise veut mettre en
œuvre pendant la crise sanitaire.

Retour en arrière

 

Les facteurs de Digne-les-Bains crient victoire ! Après une grève des employés de la poste de la préfecture des Alpes de Haute-Provence pour selon eux se battre pour le service rendu aux citoyens et leurs conditions de travail", la direction avait saisi la justice pour ordonner la levée du piquet de grève, ce qu'elle a fait. S'en étaient suivies des procédures disciplinaires longuement dénoncées par les syndicats. La CGT avait fait appel de la décision du juge en décembre dernier, et la cour d'appel d'Aix-en-Provence a ce vendredi rendu son verdict : elle considère que "les éléments versés aux débats ne permettent pas d’établir, avec l’évidence requise en référé, la preuve d’un trouble manifestement illicite imputable aux appelants". C'est ainsi que La poste se retrouve condamnée et les postiers relaxés. 

Le communiqué :

Un an après la lutte légitime des facteurs de Digne les Bains qui se battaient
pour le service rendu aux citoyens et leurs conditions de travail, la justice vient
de trancher à la suite d’un référé que LA POSTE avait diligenté.
Le 23 décembre 2019, préférant l’affrontement à la négociation, elle décide de
saisir la justice pour stopper la grève considérant qu’il y avait entrave à la libre
circulation des biens et Personnes. Le juge voyant le nombre de colis en
souffrance ordonne la levée du piquet de grève en prononçant une astreinte.
La poste pour donner suite à cette décision profite de l’occasion pour engager
des procédures disciplinaires aux salariés grévistes avec comme objectif
« criminaliser » la lutte et l’activité syndicale.
La CGT fidèle à ses valeurs, décide d’aller en appel malgré les pressions, les
menaces et les vindictes.
La Cour d’appel d’Aix en Provence vient de trancher et donne raison aux
facteurs considérant que « les éléments versés aux débats ne permettent pas d’établir,
avec l’évidence requise en référé, la preuve d’un trouble manifestement illicite imputable aux
appelants ».
Ainsi, La poste est ainsi condamnée malgré toutes les manœuvres.
Quoi de plus beau cadeau de Noël que cette justice sociale si nécessaire à la
démocratie. C’est la victoire de la ténacité contre la fatalité, du combat contre le
renoncement.

Article précédent datant du mois de juillet : 

Le collectif de défense du bureau de poste de la Motte du Caire ne veut aucune sanctions pour les postiers grévistes de Digne-les-Bains et demande à la direction de la Poste d'abandonner la procédure disciplinaire. De leur côté les syndicats appellent au rassemblement à Avignon ce jeudi à 14h suite à la convocation de 17 postiers devant un conseil de discipline en Avignon à partir de ce mercredi. Une convocation qui fait suite aux événement de décembre 2019 où les postiers de Digne-les-Bains avaient conduit une grève reconductible contre les modifications de leurs conditions de travail et les suppressions de postes proposées par la direction du groupe La Poste. 

Le communiqué : 

COLLECTIF DE DEFENSE DU BUREAU DE POSTE DE PLEIN EXERCICE DE LA MOTTE TURRIERS

 

AUCUNE SANCTION A L'ENCONTRE DES POSTIERS GREVISTES DE DIGNE LES BAINS.

 

En décembre 2019 les postiers de DIGNE les BAINS ont conduit une grève reconductible à l'appel de leurs syndicats CGT-FAPT 04 et SUD Poste 04, contre les modifications de leurs conditions de travail et les suppressions de postes proposées par la direction du groupe La Poste.

Ils ont reçu le soutien et l'aide de grévistes et syndicalistes en lutte contre le projet MACRON  DELEVOYE de retraites par points, de la population et de citoyens. Un piquet de grève s'est installé à côté de l'entrée du centre de tri pendant que des citoyens et syndicalistes amis en lutte contre le projet de retraites par points  filtraient les entrées .

Des membres du collectif de défense du bureau de poste de la Motte du Caire ont apporté le soutien du collectif aux grévistes qui organisaient calmement des prises de paroles, l'information à la population et des séances de discussion sur la situation et les revendications,  autour d'un café amical.

 

La direction de la Poste interprétant ces faits  a convoqué 17 postiers devant un conseil de discipline en AVIGNON à partir du 22 juillet 2020. Ils seront défendus par leurs syndicats (*) .

 

Le collectif de défense du bureau de poste de LA MOTTE DU CAIRE TURRIERS  tient à renouveler son soutien aux 17 postiers de DIGNE les BAINS.

Il  demande à la direction de la Poste d'abandonner la procédure disciplinaire.

Pour le collectif aucune   sanction ne doit être prise  à l'encontre de ces salariés qui n'ont fait qu'user de leur droit de grève constitutionnel!

                             Le 21 juillet 2020

 

(*) NB: RASSEMBLEMENT A L'APPEL DES SYNDICATS

AVIGNON 23 JUILLET 14H

satisfaits
Alpes de Haute-Provence
digne-les-bains