Serre Che

Ubaye : La Communauté de Communes met à la disposition des maires une puissante solution d'alerte à la population

Communiqué de presse - 14 décembre 2020

 

Alerte à la population :

Information du public et formation des maires de la Vallée de l'Ubaye - Serre-Ponçon

 

La Communauté de Communes de la Vallée de l'Ubaye Serre-Ponçon (1) (13 communes (2), 8200 habitants) met à la disposition des maires, en coopération avec les services de l'Etat, une puissante solution d'alerte à la population. Avec les changements liés aux élections municipales, elle souhaite rapidement former les nouveaux édiles à cette solution souscrite auprès de ciitélécom et inciter tous les publics à s'inscrire sur les listes d'alerte ou à télécharger l'application Alert&moi. À ce jour, seulement un peu plus d'un habitant sur 2 a fait la démarche...

Au cours des 30 dernières années, la vallée de l'Ubaye a dû faire face à une vingtaine d'aléas naturels significatifs (inondations et coulées de boue, glissements de terrain, séismes), sans compter les incidents plus « courants » (chutes de blocs, avalanches, feux de forêt...). Territoire montagneux et très étendu (80 km de long), il accueille un flux de touristes conséquent en saison hivernale (stations de sports d'hiver) comme en été.

Face à l'absence de solution d'alerte automatique et encouragée par la Sous-préfecture, Sophie Vaginay, présidente de la Communauté de communes a souhaité mettre en place un ensemble d'outils dans le cadre d'une stratégie de gestion de crise privilégiant la cohérence sur l'ensemble des communes concernées, la simplicité d'utilisation pour les maires notamment, et intégrant la globalité des risques et des populations :

  • Une solution cohérente sur l'ensemble des communes, quelle que soit leur taille : si les alertes peuvent être émises par les maires (via une interface simplifiée), le pilotage et la maintenance de l'outil sont assurés par la CCVUSP.
  • Pour tous les risques - et pas seulement les inondations.
  • Unifiée dans un seul outil : des passerelles ont été paramétrées entre la solution téléalerte et certains réseaux afin de récupérer les informations en temps réel (état des rivières...) avec l'objectif de centraliser de nouvelles données.
  • Pour toutes les personnes présentes dans la vallée : habitants, touristes ou personnes de passage, établissements sensibles (établissements scolaires et médicaux, ERP, petite enfance, maison de retraite...).

 

Attributaire du marché, ciitélécom, leader français des solutions d'automates d'appel, qui équipe déjà 800 collectivités, dont 57 préfectures, et une centaine de sites Seveso seuil haut en France, vient de finaliser l'installation des outils et s'apprête à former les maires à l'utilisation de :

  • L'automate d'appels « téléalerte » qui permet aux maires de lancer une campagne d'alerte auprès de groupes de personnes définis, en cas d'incident avec des scenarii et messages préprogrammés ou réalisés en direct selon la situation, et ce, en quelques minutes.
  • Le couplage cartographique « médiasig® » pour mieux visualiser l'impact des événements et cibler uniquement les zones à risque.
  • L'application smartphone « alert&moi » : permettant à toute personne qui se trouve sur une zone proposant la couverture téléalerte de s'inscrire gratuitement et très simplement sur la base de données afin d'en bénéficier. Avec ce service, la Communauté de communes entend protéger non seulement ses administrés, mais aussi les plus de 40.000 touristes qui circulent dans la vallée chaque saison (affichage dans les lieux touristiques et site d'hébergement pour présenter l'application).

 

Implanté en Sarthe (siège social), à Aix-en-Provence, Lyon et Toulouse, ciitélécom expert télécom depuis près de 30 ans dispose de deux plateformes distantes, parfaitement redondées, qui permettent d'assurer jusqu'à 330.000 alertes par heure (via 3.000 lignes), envoyées sur tous les médias existants (SMS, téléphones fixes et portables, mails, fax).

Préalablement, les habitants sont invités à s'inscrire sur la base de données téléalerte, via le formulaire en ligne : https://www.inscription-volontaire.com/vallee-de-l-ubaye-serre-poncon. Actuellement 5369 habitants sont inscrits sur les 8500 ressortissants pour la majorité issue de l'importation des annuaires et 774 inscrits volontairement via le formulaire en ligne.

La CCVUSP a mis en place un comité technique, composé d'experts, qui étudie maintenant l'intérêt et les modalités d'achat de nouveaux capteurs qui viendraient renforcer nos réseaux existants. « Face à une Vallée de l'Ubaye, exceptionnelle, qui multiplie par cinq sa population en saison, mais où les risques sont réels, nous souhaitons être proactifs » explique Jacques Fortoul Vice-président de la communauté de communes, en charge de la commission Activités de Pleine Nature Sites Naturels Gestion des Risques Naturels.

 

 (1) Depuis le 1er Janvier 2018, la Communauté de Communes de la Vallée de l'Ubaye Serre- Ponçon exerce la compétence GEMAPI ayant notamment pour objectif la prévention des inondations à l'échelle intercommunale. Parallèlement à cette compétence l'établissement public a exprimé le souhait de travailler sur la gestion des risques naturels dans la vallée dans une démarche novatrice par son approche multirisques, globale (de la prévention à la gestion de crise) et cohérente sur l'ensemble de la vallée de l'Ubaye.

(2) Barcelonnette, Enchastrayes, Faucon de Barcelonnette, Jausiers, La Condamine Châtelard, Le Lauzet-Ubaye, Les Thuiles, Meolans-Revel, Saint-Paul sur Ubaye, Saint-Pons, Ubaye Serre-Ponçon, Uvernet-Fours, Val d'Oronaye.

ALERTE A LA POPULATION