HOME_PAGE_EYRIER_MAI_2017.jpg

Hautes-Alpes / Affaire Martine Bertrand : une nouvelle audition prévue dans dix jours

Toujours aucune avancée dans l'affaire Martine Bertrand, l'ancienne cheffe des renseignements territoriaux du 05 assassinée par son fils dans un hameau de Montgardin. Les faits ont eu lieu à la fin du mois d'octobre et très vite, le fils avait avoué avoir commis l'impensable. L'enquête avait été confiée au pôle criminel du parquet de Grenoble où le procureur avait entendu le jeune Rémy qui n'avait dit mot.

Aujourd'hui, plus d'un mois après l'inhumation de Martine Bertrand à Montgardin, l'instruction est toujours en cours. Maître Piccamiglio, l'avocat de Rémy, dévoile que de nouvelles investigations ont été demandées par l'instruction. Une nouvelle audition est prévue dans une dizaine de jours. L'avocat est aussi revenu sur le reportage diffusé par "Sept à huit" où il déclare avoir appris de nouvelles choses, notamment sur la famille du prévenu (son interview en bas de l'article).

 

Article précédent :

C'est un documentaire très complet mais aussi terrible qu'à consacré le magazine "7 à 8" de TF1 ce dimanche 3 janvier au soir sur la triste et sordide affaire du meurtre de Martine Bertrand à Montgardin à la fin du mois d'octobre dernier.

La policière et ancienne directrice des renseignements territoriaux qui, à 57 ans, venait en juillet de prendre sa retraite, a vous le savez été tuée dans sa maison au hameau de Lombardy au dessus du vieux village de Montgardin où vit une partie de sa famille. Son corps avait été retrouvé le mardi 27 octobre dernier au troisième passage des gendarmes qui à l’origine cherchaient à l'informer que son fils Rémy avait été appréhendé aux Toulouzanes à Briançon la veille pour détention de stupéfiants. Rapidement suspecté, son fils a reconnu avoir tué sa mère sans parvenir à expliquer vraiment comment ni pourquoi. Il est resté vous le savez une semaine dans cette maison où il avait dissimulé le cadavre de sa mère et a même organisé "une fête.

L'équipe de TF1 a entre autre recueilli le témoignage de son frère Pascal et celui de son avocat que vous aviez entendu, ou encore de l'un des responsable de la paroisse, Roland.

Témoignent aussi des amis d'enfance,des amies de Martine Bertrand, des copains de lycée, le grand père de Rémy qui continue à penser que c'était "un bon petit" et encore convaincu que "c'est un accident".

Reste ces immenses questions et l'espoir pour certains témoins d'un explication médicale d'un tel drame.

A VOIR ICI

en instruction
Hautes-Alpes