Serre Che

Hautes-Alpes : Laragne, "St Jo" à Gap mais surtout Veynes et Embrun: ces établissements scolaires touchés par l'épidémie

Comme nous l'évoquions, plusieurs établissements scolaires sont touchés par la Covid-19 dans les Hautes-Alpes : le collège de Laragne avec un collégien positif sachant que toute la classe va être testée, le Lycèe privé Saint-joseph à Gap où 3 classes sont fermées jusqu'à mardi matin prochain mais surtout Veynes et Embrun.

A Veynes, les écoles maternelle et élémentaire de Veynes ont été fermées dès ce mardi soir et pour une durée de sept jours, soit jusqu’au mardi 19 janvier inclus suite à la détection de sept personnes testées positives à la Covid -19. Ce sont cinq enseignants qui sont concernés par cette positivité au coronavirus, ainsi qu’un agent communal et un élève. Ils sont contraints à l’isolement.L’ensemble des cas contacts seront identifiés et contactés.
 

A Embrun,  une quarantaine d’élèves du lycée Alpes et Durance à Embrun, jugés contacts à risques, ont été mis à l’isolement. Ils bénéficieront d’un dépistage à la Covid-19.

 

Dans un communiqué la préfecture fait le point

Communiqué
Par décision préfectorale, les écoles maternelle et élémentaire de Veynes ont été fermées dès ce mardi soir et pour une durée de sept jours, soit jusqu’au mardi 19 janvier inclus suite à la détection de sept personnes testées positives à la Covid -19. Ce sont cinq enseignants qui sont concernés par cette positivité au coronavirus, ainsi qu’un agent communal et un élève. Ils sont contraints à l’isolement.L’ensemble des cas contacts seront identifiés et contactés.
Avant la réouverture de l’établissement, l’ensemble des personnels de l’Éducation Nationale et de la commune de Veynes se verront proposer un dépistage.
« Cette fermeture va permettre d’éviter une propagation virale plus importante au sein du milieu scolaire et un nettoyage et une désinfection des locaux seront assurés », indique Martine CLAVEL,préfète des Hautes-Alpes.

Également, depuis ce lundi et jusqu’au lundi 18 janvier inclus, une quarantaine d’élèves du lycée Alpes et Durance à Embrun, jugés contacts à risques, ont été mis à l’isolement. Ils bénéficieront d’un dépistage à la Covid-19.
« L’ensemble des élèves du lycée Alpes et Durance suivent leurs cours en présentiel. Il faut donc, pour éviter toute propagation virale, mettre rapidement les cas contacts à l’écart. Ils suivront leurs cours en distanciel », assure Catherine ALBARIC-DELPECH, directrice académique des services de l’Éducation nationale.

Garde des enfants
Les parents qui sont salariés peuvent bénéficier de l’activité partielle pour « garde d’enfant » de moins de 16 ans en fournissant à leur employeur un justificatif attestant de la fermeture de l’établissement (fourni par l’établissement scolaire ou par la municipalité).
Le salarié remettra également à l’employeur une attestation sur l’honneur précisant qu’il est le seul des 2 parents à bénéficier d’un arrêt de travail pour les jours concernés. L’employeur procédera alors à ladéclaration d’activité partielle. Les parents peuvent se faire dépister via un test RT-PCR auprès d’un laboratoire référencé sur https://sante.fr/lieux-de-depistage-covid-19, ou bien via un test antigénique en pharmacie ou auprès
d’un professionnel de santé. Ces tests sont pris en charge par l’Assurance maladie sans avance de frais.

 

S'agissant de Veynes

Ce mardi, les autorités ont décidé de la fermeture de l'école élémentaire du groupement scolaire Emilie Carles de Veynes à compter du 13 janvier et jusqu'au 19 janvier après la détection d'au moins 7 cas de COVID-19 au sein du personnel. C'est un arrêté préfectoral qui validera cette décision en accord avec la mairie de Veynes et l'Agence régionale de Santé. Des tests ont été effectués parmi tout le personnel de l'école, les familles ont été contactées aujourd'hui pour les prévenir de la situation, la mairie encourage vivement les familles à se tester dans les laboratoires ou en pharmacie avec des tests anti-géniques. 

Par ailleurs, le maire de Veynes a demandé à ce qu'un centre de vaccination soit implanté à Veynes pour couvrir la zone du Buëch. 

La situation épidémique dans les Hautes-Alpes ne semble pas tendre vers une amélioration pour l'instant... Ce lundi, on déplore 154 hospitalisations liées à la Covid-19 dans le département, contre 155 vendredi dernier, dont 7 personnes en réanimation, contre 8 en fin de semaine dernière. Si le nombre d'hospitalisations stagne, ce n'est pas le cas du nombre de décès qui continue d'augmenter, on en déplore 8 de plus en l'espace de 72h, puisque ce lundi c'est désormais 214 décès qui sont comptabilisés à cause de la Covid-19 depuis le début de la crise sanitaire dans les Hautes-Alpes. 

Quant aux taux d'incidence et de positivité, ils étaient selon le dernier point hebdomadaire de l'ARS mercredi dernier respectivement à 270 pour 100 000 habitants et de 10.1%.

on en sort pas
Hautes-Alpes