Serre Che

Hautes-Alpes : Une baisse du nombre de dépôt de bilan en trompe l'œil au tribunal de commerce de gap

Dans les Hautes-Alpes, on le sait, la crise de la COVID-19 et ses conséquences économiques continuent de frapper durement les commerces en centre-ville et en station. Pourtant, l'économie étant sous perfusion avec de nombreux reports de charges pour les entreprises, le nombre de dépôt de bilan n'a pas progressé au tribunal de commerce de Gap, il aurait même reculé de 30%. Une accalmie en trompe-l'œil selon Jean-François Roux, le président du tribunal de commerce, qui l'affirme, dès la fin des reports de charge et au moment de rembourser les prêts, les dépôts de bilan vont malheureusement se multiplier. 

Un soutien pyschologique est également assuré pour les entrepreneurs qui le souhaitent grâce à l'association APESA 05 (Aide psychologique aux entrepreneurs en souffrance aigüe)

Avant la tempête...