Serre Che

Hautes-Alpes : la DASEN s'explique sur les annonces de fermetures de classes

Saint-Véran, Guillestre, Veynes... La liste des communes en colère après l'annonce de fermeture de classes s'allonge petit à petit. A Saint-Véran et Veynes, les mobilisations ont rassemblé près d'une cinquantaine de personnes. Derrière cela, les projections du nombre d'élèves par classe que les services de l'Education nationale délivrent au cœur de l'hiver pour la rentrée suivante. La directrice des services haut-alpins Catherine Albaric-Delpech s'explique : "le nombre d'élèves dans les Hautes-Alpes diminue année après année, mais pas le nombre de postes d'enseignant". Elle déclare que pour la rentrée de septembre, il devrait y avoir neuf fermetures de classe et 7 ouvertures. Mais le dialogue reste possible, ajoute-t-elle :

on se dit tout
Hautes-Alpes