Résalp

Une quarantaine de personnes à nouveau mobilisées ce mardi contre la fermeture d'une classe à Saint-Véran

A l'école de Saint-Véran, une classe risque de fermer à la rentrée, pour manque d'effectif. Le maire Mathieu Antoine dort dans une tente devant l'école régulièrement pour exprimer son mécontentement. Une quarantaine de personne ont manifesté à nouveau ce mardi, devant l'école.

 

 

 

lutte des classes
Hautes-Alpes