Serre Che

Hautes-Alpes : Il transporte des migrants chaque jour mais le patron de Resalp garde la tête froide.

Nous en parlons souvent pendant cette période, chaque nuit des exilés en basket risquent leur vie dans les montagnes du Briançonnais. Parmi les paradoxes de cette situation, le travail réalisé par l’entreprise Resalp de Briançon qui assure la ligne entre la gare TGV d'Oulx et Serre Chevalier. 
C’est justement cette ligne que les migrants et les passeurs utilisent jusqu’à Clavière à 500 m de la frontière. Ils descendent ensuite pour traverser à pied dans les conditions que l’on connaît les 2 kms qui les séparent de la France. Alors devant cette situation multi quotidienne, Nicolas Busca, le patron de Resalp essaie de garder la tête froide : il fait son métier.

Il transporte des migrants chaque jour mais le patron de Resalp garde la tête froide. from ALTO Dici Radio on Vimeo.

 

Inextricable