OT Orcières

Le "je t'aime moi non plus " continue entre la ville de Manosque et l'agglo DLVA

Furieux de l'embauche d'une personne sans que la ville de Manosque ait été consulté alors qu'elle finance le poste à 58% (cl La Provence) , le maire Camille Galtier enfonce le clou sur les réseaux sociaux ce matin...

Son message :

Pour que tout un chacun puisse comprendre ce qu'il se passe entre la Ville de Manosque et la DLVA Agglomération

, je vais vous conter une histoire ludique et pratique:

En 2013, j'ai acquis un bien immobilier en rez-de-chaussée, cet immeuble avait un étage qui était propriété d'un voisin, que l'on appellera le "voisin du dessus".

Depuis, nous partageons les charges de copropriété, environ 40% pour le "voisin du dessus" et 60% pour moi-même.

Dans cet accord administratif, et malgré la répartition des charges, c'est le voisin du dessus qui est le chargé d'opérations, et en toute logique il devrait me consulter sur tout processus lié à notre copropriété.

Malheureusement en ce début d'année, alors que j'étais en désaccord sur le contenu des travaux à réaliser, le "voisin du dessus" a décidé d'effectuer des travaux sans m'en aviser, alors même que le montant de ces travaux seront honorés à 60% par moi-même.

Pire, j'apprends par "accident" que ces travaux seront réalisés par un "copain artisan" du "voisin du dessus" sans procédure et sans comparaison aucune, des offres d'autres artisans.

Cette petite histoire est le résumé de la relation actuelle ou le payeur n'est pas le décideur, voilà de quoi est capable l'administration française avec la bénédiction de personnes malavisée

  Photo / facebook Camille Galtier
amour vache